Actualités

JOBS : Mes droits

Jobs

Un job d’été, même s’il est temporaire, reste un vrai emploi. Il est donc soumis au droit du travail, comme n’importe quel contrat. Cependant, vos conditions de travail sont parfois adaptées selon votre âge. L’important reste de connaitre vos droits pour les faire valoir face à votre employeur.

A partir de quel âge peut-on travailler ?

Légalement, il est possible de travailler dès 16 ans (voire même dès 14 ans, mais cela reste très rare). Les conditions de travail s’adaptent pour le travail des mineurs : l’employeur doit avoir l’accord écrit de votre représentant légal, certains emplois vous sont interdits (en débit de boissons ou pour des activités dangereuses et pénibles, comme le port de charges lourdes par exemple), et le nombre d’heures maximales de travail ou les périodes horaires sont réduites.

Mais dans la réalité, les employeurs prennent plus facilement des majeurs.

Pour avoir plus d’informations, la page spécifique Trouver un job quand on a moins de 18 ans, et aussi le mémo du Crij Bretagne « Un job quand on est mineur ».

Est-ce qu’on signe forcément un contrat ?

Oui ! L’employeur a l’obligation de vous déclarer, et il doit vous faire signer votre contrat de travail au plus tard dans les 48h suivant l’embauche. Attention : le travail non déclaré est illégal. Cela peut vous poser problème, par exemple, si vous avez un accident du travail car vous ne serez pas assuré, ou si jamais vous n’êtes pas d’accord avec votre employeur sur le montant ou le versement de votre paie.

Le contrat précisera notamment la durée du travail, votre rémunération, le type de poste, ou la durée de la période d’essai s’il y en a une.

Vous pourrez être amené à signer un CDD (contrat à durée déterminée), un CDI (contrat à durée indéterminée), un contrat saisonnier (surtout dans le domaine de l’agriculture pour les récoltes), un contrat de travail temporaire (en agence d’intérim) ou un CEE (Contrat d’engagement éducatif, propre à l’animation).

Comment ça se passe pour les heures de travail ?

Si vous avez un contrat de travail « à temps plein », cela veut dire que vous travaillerez 35h/semaine … ou plus (sauf pour les mineurs) ! En effet, 35h/semaine, c’est la durée légale du travail, mais pas la durée maximale. Il peut arriver, de manière exceptionnelle, de travailler jusqu’à 48h/semaine, maximum. Si vous avez un contrat de travail où vous travaillez moins de 35h/semaine, on parle alors de « temps partiel ».

Sur une journée, on ne peut travailler que 10h maximum pour les majeurs, jusqu’à 8h/jour quand on a 16 ou 17 ans, et 7h maximum pour un jeune de 14 ou 15 ans.

Et pour le salaire ?

Vous devez obligatoirement être au moins payé au SMIC, le salaire minimum. Mais vous pouvez aussi être payé plus, même si c’est moins courant pour des jobs peu qualifiés. Depuis le 1er janvier 2021, le SMIC est à 10,25 € brut de l’heure. Attention, le salaire brut est différent du salaire net. Le salaire net est la somme qui vous sera réellement versée. Il est calculé en retirant du salaire brut les cotisations sociales salariales, qui sont différentes d’un emploi à l’autre mais qui représentent environ 23 % du SMIC brut.

Par exemple, si vous travaillez pendant un mois à temps plein en étant payé au SMIC, votre salaire brut sera de 1554,58 € sur le mois, mais le salaire net sera d’environ 1231 €.

Si vous êtes mineur, l’employeur a le droit de vous payer un peu moins cher (mais ce n’est pas une obligation !) : 80 % du SMIC si vous avez moins de 17 ans et 90 % du SMIC à 17 ans. C’est sûr, ça vous fait un peu moins d’argent, mais si l’employeur hésite à vous embaucher parce que vous êtes mineur, ça peut être un argument.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.